Le strabisme, déviation des yeux, n’est pas qu’une banale anomalie esthétique mais correspond à un désordre visuel plus ou moins invalidant.

La chirurgie est possible à tout âge, adulte ou enfant, mais en règle générale, le plus tôt est le mieux.

Chez l’enfant : la priorité avant l’opération est d’équilibrer la vision entre les deux yeux et de traiter l’éventuelle amblyopie associée (lien vers «ophtalmopédiatrie»). L’opération est proposée éventuellement dans un deuxième temps quand le strabisme est stable, le plus souvent entre 4 et 6 ans mais parfois avant ou plus tardivement.

Chez l’adulte: l’acuité visuelle est stable quelque soit l’évolution du strabisme. Certains strabismes, d’origine neurologique notamment, se développent à l’âge adulte. L’opération peut être réalisée pour une gêne visuelle, une vision double ou pour des raisons sociales (gêne par rapport au regard des autres).

Le traitement du strabisme est chirurgical. Il est organisé en ambulatoire à l’Institut Arnaud Tzanck à St-Laurent du Var. L’opération, qui a lieu sous anesthésie générale,  consiste à agir sur les muscles de l’œil de manière à mettre les yeux le plus droit possible. Plusieurs opérations peuvent être nécessaires pour arriver à un résultat fonctionnel et esthétique satisfaisant.

Le strabisme est une pathologie évolutive et imprévisible, toujours susceptible de récidiver.